Un seule posture prise avec douceur, en conscience, vaut mieux qu’un enchaînement à la va-vite.